Archives du mot-clé vie de miettes

Les Intemporels / Mulot B. speak !

Imaginez une rencontre, un échange.

Il y a celle qui voit et il y a celle qui fait. L’une a le regard et l’autre fait l’objet.

Imaginez maintenant la rencontre. Celle d’Emma, du très joli compte instagram ce qui est précieux, et moi, et les bijoux que j’aime vous faire porter.

Après MarieMay, Virginie ou encore Christelle, Emma est donc le nouveau regard à se poser sur la gamme  » Les intemporels « .

Un oeil sensible qui décèle, dans les milles et une choses du quotidien, le détail précieux  et l’insolite discret. Le visible dans les objets usuels de notre entourage, vus sans être regardés. Elle capte ce que nous ne captons plus, lassés par habitude de voir, et redonne le lustre du premier regard, à ces jolies choses qui nous entourent et qui nous sont finalement si précieuses.

Un dialogue doux, aux images simples et posées. Un instant suspendu, capturé entre deux battements de cils, et le cliquetis, entre deux respirations, de l’argentique.

Je suis ravie aujourd’hui de partager avec vous les images choisies des bijoux  » Les Intemporels  » issues de cette très belle collaboration, avec elle. Bien au delà d’un simple échange, j’ai fait la rencontre d’une personne douée d’un bel esprit et d’une intelligence peu commune pour voir l’invisible et capturer les différences tranquilles.

Et c’est là, la magie du regard d’Emma dont le pseudonyme n’a jamais aussi bien porté son nom, ce qui est précieux.

Et puis, pour célébrer cette jolie collaboration, c’est avec plaisir que j’offre 3 intemporels – 1 jonc et 2 bracelets ( aux couleurs de fil de votre choix ) à une jolie coquette.

Pour participer et jouer, c’est très simple :

Laissez moi un petit mot doux dans les commentaires de ce post, en mentionnant vos couleurs & motifs favoris.

Vous pouvez aussi jouer sur facebook en partageant ce post, en mode public afin que je puisse comptabiliser votre participation, ainsi que sur instagram ( Il vous faut être abonné à  Mulot B. ) .

Tirage au sort le 28 février aux premières heures du jour. Bonne chance ! Le hasard a désigné @oh_labricot ( sur instagram ) ! Merci à toutes d’avoir joué.

Les Intemporels 2017 Mulot B. |   Mise en scène & Image par Emma, ce qui est précieux 2017Ambiance_3FleursJonc_vert_1Ambiance_2Etoile_1Etoile_arAmbianceEtoileJonc_or_2

 

Faire et défaire / Mulot B. speak !

De l’importance de savoir s’organiser – tout en douceur.

Savoir faire, sans défaire.

Car il bien difficile parfois de ne pas s’emmêler les pinceaux pour celui qui souhaite optimiser son emploi du temps.

Sachez que pour bien organiser son travail, il faut avoir déjà rangé un peu et fait du tri, dans sa tête.  Il n’y a pas de secret pour être organiser. Tout commence par le tri de ses idées, de ses envies et de ses objectifs.

De l’équilibre. Cet équilibre périlleux et qui parfois nous échappe. L’équilibre des forces et des priorités. Une sorte de mécanisme de la vie, où chaque petit geste prend son rôle très à coeur. Pour 2017, j’ai revu mes priorités, changer mes objectifs. J’ai laissé tomber tous ces gros mots et ces grandes phrases, et je me suis demandée quels étaient plutôt mes essentiels.

Dans quelle direction, je souhaite porter mon regard, et surtout qui et quoi regarder ? J’ai rangé mon calendrier – celui qui planifiait les 12 prochains mois de ma vie, aux millimètres près. J’ai sorti mon carnet à griffonner ainsi que mes jolies notes volantes, celles qui me permettent d’attraper les idées en vol lorsque celles – ci s’éparpillent en nuée confuse et évaporée.

J’ai réfléchi à la manière d’aborder les choses, peut-être se laisser porter davantage par les projets, les gens et les idées. Laisser aussi les occasions se présenter, plutôt que de forcer l’étincelle. Ecouter davantage ce que me murmure mon coeur & mes préférences, ce que j’aime et ce qui me plaît. Il est toujours plus plaisant de faire grandir un projet lorsque le sujet de celui -ci résonne en vous très fort.

Peut-être devrais-je cesser d’utiliser le mot  » devoir  » à tout bout de champ et le remplacer le plus souvent par  » aimer « .

Chaque chose a une place, il est vrai. Reste à savoir quel est l’importance que l’on accorde à tout ce qui remplit notre vie. Savoir faire et se défaire.

Ma petite May du chouette blog Vie de Miettes et mes deux acolytes de toujours – Moustache & Roquefort – vous ont concocté un petit semainier à télécharger. Histoire de s’aider à y voir plus clair et à démêler toutes ces idées échevelées.

À imprimer sans modération.

faire_defairefaire_defaire1faire_defaire3souricette2

 

Petit bijou / Mulot B. speak !

Quelques mots échangés, une idée puis deux, des encouragements, quelques images, de jolis fous-rires et voilà…

Le voilà, ce petit diy réalisé pour la nouvelle parution des éditions de Saxe. Un petit  pas à pas partagé avec la douce May de Vie de Miettes. Qui d’autre ? La complice de bien jolis projets et de quelques rêves bien éveillés. Je ne pouvais pas choisir mieux que cette petite étoile.

Et le voilà … Quelques pages rien que pour vous et une toute première expérience pour moi. Au détour de cette idée, le plaisir de vous transmettre un peu de moi, de mon univers mais aussi de mon métier. Le choix de cet objet – de ce bijou –  je le voulais précieux. Je le voulais  à la fois sincère et discret. Je le voulais aussi indispensable. Comme cet objet qu’inconsciemment on replace dans les cheveux pour se rassurer, que l’on touche pour se porter – bonheur et que l’on ajuste pour mieux plaire. Un peigne – bijou qui viendrait orner, à toutes, vos cheveux.

Dans une natte tressée, dans un carré bien lissé, au creux de l’oreille, dans le pli d’un chignon ajusté, dans une mèche sage, dans un accroche – coeur qui se rebelle, pour un rendez – vous galant, pour une séance de cinéma, pour un repas entre copines, pour le plaisir de se coiffer, pour s’aimer – un peu plus – dans le miroir, pour se faire belle, pour s’amuser, pour attirer un regard, pour appeler un compliment, pour soi, pour lui, pour elle, pour elles et pour eux. Le voila, donc, ce petit pas à pas qui j’espère vous plaira autant qu’il m’a plu de le réaliser.

Et puis, retrouvez dans ce très bel ouvrage d’autres projets créatifs à accomplir, mais aussi des billets d’humeur rédigés avec amour et des récits de jolis voyages aux horizons rêveurs par la belle équipe composée de May du blog vie de Miettes, Hélène pour mes jolis mômes, Camille de ritalechat, Noémi de trendymood et Zess de zess.

Do It Yourself Peigne - Bijou façon Mulot B. |  Image May Lopez | Webzine Saxe, n°1, décembre 2016 | Les éditions de Saxe

Edition_de_saxe_MulotBEdition_de_saxe_MulotBEdition_de_saxe_MulotB

Action / Mulot b. speak !

Comme dans la suite logique de notre beau projet  » se souvenir des belles choses « ,  May et moi avions rendez-vous dans les nouveaux locaux de l’association France Alzheimer 31 afin de leur remettre les fruits de votre générosité et de votre engagement.

L’association France Alzheimer 31, en lien direct avec France Alzheimer, ressemble à toutes les antennes-relais de France : un accueil chaleureux, une équipe de bénévoles et une oreille attentive, toujours.

En quelques mots, ces structures accompagnatrices  sont  une multitude d’actions : des réunions de sensibilisation, des conférences thématiques en lien avec la maladie, une permanence téléphonique et un soutien physique. Alzheimer est l’une des rares maladies à dérober aux malades à la fois leurs capacités physiques, mais surtout leur autonomie psychologique. Il est donc important de mettre en place un soutien quotidien pour les familles qui prennent en charge leur proche touché, dans la maladie. Ce sont donc aussi des ateliers de sophrologie ( les bienfaits des médecines alternatives ), des entretiens avec des psychologues, des formations aux futurs aidants aux malades, des conseils juridiques et administratifs.

France Alzheimer 31, ce sont des heures d’accompagnement à tous les niveaux – familles, patients, entourages proches – des futurs aidants.

C’est donc avec beaucoup de plaisir que May et moi avons remis la contribution de tous nos efforts – vous, nous, ensemble – à cette belle équipe que constitue l’association. Un petit coup de pouce qui permettra de développer davantage encore leurs actions directes. Je vous invite d’ailleurs à vous rapprocher de votre antenne locale qui accueillera avec bienveillance, j’en suis sûre, votre intérêt et vos dons de quelque nature.

Je terminerais aussi par quelques mots qui me tiennent à cœur. Vous avez été nombreuses à nous soutenir, à vous engager et à nous envoyer de jolis témoignages, pour certaines, de votre combat quotidien, en tant qu’accompagnante ou intervenante. Un combat de tous les instants où l’espoir et l’amour sont les clés de voute des progrès quotidiens d’une lutte tenace contre cette maladie. May et moi, nous vous saluons et nous vous remercions, avec respect et admiration, et c’est avec une grande fierté que nous nous engageons, à vos côtés, chaque jour.

Collection pour Alzheimer / Mulot B. + Vie de MiettesCollection pour Alzheimer / Mulot B. + Vie de MiettesCollection pour Alzheimer / Mulot B. + Vie de Miettes

May / Mulot b. speak !

Il y a eu comme un besoin de changer, se secouer et faire peau neuve. Dépasser janvier et se remettre en course pour ne pas se laisser dériver. Une nouvelle mue, plus de lumière, plus d’espace et davantage de fonctionnalité pour cet espace, dans lequel je passe une grande partie de mon temps. Le nouvel atelier.

Nouveaux tiroirs, nouvelle table de travail, du blanc pour le bleu, un joli tapis de chanvre qui moutonne pour éteindre le parquet sombre et attirer la lumière de dehors. Et puis un drôle de meuble en grillage pour accueillir mon poste de travail – après quelques changements façon casse-tête. L’atelier a pris de nouveaux atours et cela fait du bien d’accueillir de la nouveauté.

Et quoi de mieux que le premier regard de May du tendre blog Vie de Miettes pour vous faire visiter les lieux.

Douce et silencieuse, May est aussi une jolie personne qui sait rire du quotidien et des petites peines. Son blog est une série de carnets qui retracent, comme un guide de la vie, des voyages, des émotions de l’instant, son travail qui occupe son sourire.

Pour cette première visite du nouvel atelier, c’est au travers du regard du May que vous allez le découvrir. Viendront, au fils des mois d’autres visiteurs, d’autres regards. Atelier_MulotB_vie_de_miettes_copyright Atelier_MulotB_vie_de_miettes_copyrightAtelier_MulotB_vie_de_miettes_copyrightAtelier_MulotB_vie_de_miettes_copyright Atelier_MulotB_vie_de_miettes_copyright

Se souvenir des belles choses II

 » Un visage lointain, dont les contours flous rappellent un souvenir, déjà dans l’ombre il s’éloigne. Une parole qui s’efface, les mots manquent, il a oublié cette voix familière. Il s’appelle Jean. Il le sait parce que c’est écrit là-bas sur la porte. Il a aimé mais il ne se souvient plus de celle dont il a caressé la main pendant tant d’années. Est-ce sa fille assise là bas, cette jeune femme qui lui sourit ? Il lui semble reconnaître Fanny, la petite voisine qui venait le garder lorsqu’il était petit. Parfois le soir, il croit se souvenir de Julien, son ami qui ne lui a pas rendu son livre favori. Il exagère, j’irais demain lui demander, avant de partir au collège. Demain, une semaine, 3 jours, un mois, tout se ressemble. Se souvenir des gens, se souvenir des choses, les jours heureux, c’est loin, les belles choses s’étiolent, les mots s’effacent. Jean. Qui est cette personne dont le prénom est écrit sur la porte.  »

Se souvenir des belles choses prend tout son sens pour cette seconde édition : une récolte de fond pour lutter contre la maladie d’Alhzeimer - un mal grandissant qui prive les malades de leurs repères, de leur langage et de leur identité. Un effacement malheureux au fil de la maladie et une réalité difficile pour les familles.

Quatre mains, deux sourires, et toujours ce joli projet qui nous porte, May de Vie de Miettes et moi même. Nous avons créés 30 duos pour cette seconde édtion – 3 petits carnets en papier recyclé et 2 petits bracelets porte-bonheur – dont la vente et les bénéfices iront à l’association de santé publique France Alzheimer, association qui lutte pour la recherche médicale, l’accompagnement des malades et la mise au point d’un vaccin prévenant les signes de la maladie.

Se souvenir des belles choses. Toujours. Rendez-vous le 2 février 2015. 12h00.

se-souvenir-des-belles-choses-11 se-souvenir-des-belles-choses-15 SSDJC_bracelet_carnet1

Louise / Summertime

Il est parfois des femmes qui vous inspirent bien plus loin qu’une simple coiffure, un regard ou une mimique. Il est des femmes dont la personnalité et le caractère brillent bien des années, et des décennies encore après leur départ. Louise Brooks est une femme et une artiste que j’aime particulièrement – frondeuse sous ses airs de fille sage. Elle a vécu le point levé et la moue boudeuse, bravant les interdits d’une société faussement puritaine.

J’en profite pour m’excuser du couac de la semaine dernière, maitrisant encore mal la parution ajournée, mon summertime ne s’est pas posté comme prévu le samedi soir ( étant bien occupée à la noce, dans un très joli château tourangeau ) . Ce summertime raté n’étant pas d’actualité, je me décide finalement à vous en offrir  un nouveau, plutôt que l’ancien – beaucoup moins raccord avec mon état d’esprit du moment.

J’ai terminé la mise en image de la nouvelle collection  » C O L O R  » , une collection colorée et féminine, s’inspirant des mondaines des années 20, sillonnant les jolies stations huppées de bord de mer. Les Intemporels font leur retour, aussi, sous l’œil tendre de la douce May du joli site Vie de Miettes. J’aurais le plaisir de vous parler plus en détail de cette collaboration esthétique qui m’a offert de bien jolis moments de complicité et d’amitié. Pour ce summertime, j’ai choisi une jolie photo prise par la demoiselle – je suis le modèle. Une photo que j’aime tout particulièrement.

Comment jouer ? Retrouvez toutes les règles du summertime ( un cliché / un œuvre ) et promenez-vous au travers de la toile vers d’autres univers : Créat’it, Pas à pas le chemin, Anisbee, Ma vie en couleurs et Pétale sur un fil.

Louise Brooks copy. Eugene Robert Richee Les Intemporels 2015 copyright May Lopez

Louise Brooks / Eugene Robert Richee / Les Intemporels / Vie de miettes

Se souvenir des belles choses

Premier summertime, premier partage. Un partage important, un échange symbolique car cette fois-ci, c’est quelque chose de beau que je souhaite partager avec vous.

May est une de ces rencontres solaires, qui vous accompagnent bien au delà d’une simple entente. Il y a des personnes qui vous permettent de réaliser, qui vous permettent de créer cet élan, ce sens qui donnera toute sa mesure à un projet. May est une de ces personnes, celles que l’on ne rencontre que rarement et dont on se souvient. Toujours.

Parfois la vie s’épuise, quelque part, la lumière vacille après avoir rageusement brillé, encore, jusqu’à ce qu’elle s’éteigne d’elle-même, simplement, calmement. Cette dignité, j’ai été heureuse de la voir accompagner mon père, dans ces derniers moments. Au-delà de la difficulté des épreuves de la maladie, de la peine des proches qui accompagnent et redoutent le départ, elle est une chose précieuse. Cette dignité, elle existe grâce à des traitements, des soins adaptés, des accompagnateurs et des chercheurs. Elle existe grâce à vous, par vous, par vos dons et votre soutien.

May et moi avons décidé de faire partie de ce geste collectif en créant le projet « se souvenir des belles choses » – http://sesouvenirdesbelleschoses.fr. Un projet simple, la création de 20 duos – un bijou et d’un tote bag – aux couleurs de l’espoir, vendus au profit de La ligue contre le cancer. Une goutte d’eau dans la mer, quelques euros, mais plus qu’un simple geste, c’est un regard, un devoir pour se souvenir des belles choses.

Et ne garder que les belles choses. Rendez-vous le lundi 23 juin.

Summertime1_se_souvenir des belles choses Summertime2_se_souvenir des belles choses

Mulot b. / Se souvenir des belles choses // Les contemplations / Unité / Victor Hugo 1856

Par-dessus l’horizon aux collines brunies, Le soleil, cette fleur des splendeurs infinies, Se penchait sur la terre à l’heure du couchant ; Une humble marguerite, éclose au bord d’un champ, Sur un mur gris, croulant parmi l’avoine folle, Blanche épanouissait sa candide auréole ; Et la petite fleur, par-dessus le vieux mur, Regardait fixement, dans l’éternel azur, Le grand astre épanchant sa lumière immortelle. « Et, moi, j’ai des rayons aussi ! » lui disait-elle.

Retrouvez les premiers summertimes de Créat’it, Pétale sur un fil, Blabla etc …, Au bonheur des grenouilles, Knita Made, Cathy, Ramage, Océanna, Ma vie en couleurs et L’atelier d’Ehaa.