Archives du mot-clé se souvenir des belles choses

Photo Project #7

Far Away. Les voyages forment la jeunesse. Ils creusent aussi cette indomptable envie de marcher encore plus loin, un mouvement du flux et du reflux.

Carte Postale était le thème de ce  » photo project « . Je n’ai que très peu d’images de mes voyages. Le nez en l’air, je regarde et je préfère voir l’instant. Mes souvenirs sont fait de sensations, de rencontres et d’objets. Je ne me vois pas voyager autrement.

 » Got get ‘ em Tiger  » fait parti de ces quelques choses que je m’impose à rapporter de ces errances voyageuses. Ramenée lors de mon séjour à Singapore, accompagnée de deux petits avions en bois léger et imprimé, cette carte me rappelle à la chaleur enivrante de ses latitudes.

A l’ombre de la jungle sauvage dans la ville hyper – urbaine, aux sons des oiseaux qui chantent les mouvements de la vie sauvage encore si présente, tout se replace en souvenirs harmonieux. J’ai tant aimé me sentir si démesurément petite et pourtant tellement vivante.

 » Voir  » et  » fouler  » pour la première fois est une drogue douce et si enivrante, qu’il est totalement impossible de ne par rechercher encore et encore cette sensation au travers des voyages.

Plus loin. Encore.

photo_project_7_copyrightMulotBPour retrouvez toutes les errances et autres détours du  » Photo Project « , filez sur le blog de Lauriane et découvrez d’autres voyages | Carte Postale & Rifle and Paper co . PP#7 © Mulot B.

 

Action / Mulot b. speak !

Comme dans la suite logique de notre beau projet  » se souvenir des belles choses « ,  May et moi avions rendez-vous dans les nouveaux locaux de l’association France Alzheimer 31 afin de leur remettre les fruits de votre générosité et de votre engagement.

L’association France Alzheimer 31, en lien direct avec France Alzheimer, ressemble à toutes les antennes-relais de France : un accueil chaleureux, une équipe de bénévoles et une oreille attentive, toujours.

En quelques mots, ces structures accompagnatrices  sont  une multitude d’actions : des réunions de sensibilisation, des conférences thématiques en lien avec la maladie, une permanence téléphonique et un soutien physique. Alzheimer est l’une des rares maladies à dérober aux malades à la fois leurs capacités physiques, mais surtout leur autonomie psychologique. Il est donc important de mettre en place un soutien quotidien pour les familles qui prennent en charge leur proche touché, dans la maladie. Ce sont donc aussi des ateliers de sophrologie ( les bienfaits des médecines alternatives ), des entretiens avec des psychologues, des formations aux futurs aidants aux malades, des conseils juridiques et administratifs.

France Alzheimer 31, ce sont des heures d’accompagnement à tous les niveaux – familles, patients, entourages proches – des futurs aidants.

C’est donc avec beaucoup de plaisir que May et moi avons remis la contribution de tous nos efforts – vous, nous, ensemble – à cette belle équipe que constitue l’association. Un petit coup de pouce qui permettra de développer davantage encore leurs actions directes. Je vous invite d’ailleurs à vous rapprocher de votre antenne locale qui accueillera avec bienveillance, j’en suis sûre, votre intérêt et vos dons de quelque nature.

Je terminerais aussi par quelques mots qui me tiennent à cœur. Vous avez été nombreuses à nous soutenir, à vous engager et à nous envoyer de jolis témoignages, pour certaines, de votre combat quotidien, en tant qu’accompagnante ou intervenante. Un combat de tous les instants où l’espoir et l’amour sont les clés de voute des progrès quotidiens d’une lutte tenace contre cette maladie. May et moi, nous vous saluons et nous vous remercions, avec respect et admiration, et c’est avec une grande fierté que nous nous engageons, à vos côtés, chaque jour.

Collection pour Alzheimer / Mulot B. + Vie de MiettesCollection pour Alzheimer / Mulot B. + Vie de MiettesCollection pour Alzheimer / Mulot B. + Vie de Miettes

Se souvenir des belles choses II

 » Un visage lointain, dont les contours flous rappellent un souvenir, déjà dans l’ombre il s’éloigne. Une parole qui s’efface, les mots manquent, il a oublié cette voix familière. Il s’appelle Jean. Il le sait parce que c’est écrit là-bas sur la porte. Il a aimé mais il ne se souvient plus de celle dont il a caressé la main pendant tant d’années. Est-ce sa fille assise là bas, cette jeune femme qui lui sourit ? Il lui semble reconnaître Fanny, la petite voisine qui venait le garder lorsqu’il était petit. Parfois le soir, il croit se souvenir de Julien, son ami qui ne lui a pas rendu son livre favori. Il exagère, j’irais demain lui demander, avant de partir au collège. Demain, une semaine, 3 jours, un mois, tout se ressemble. Se souvenir des gens, se souvenir des choses, les jours heureux, c’est loin, les belles choses s’étiolent, les mots s’effacent. Jean. Qui est cette personne dont le prénom est écrit sur la porte.  »

Se souvenir des belles choses prend tout son sens pour cette seconde édition : une récolte de fond pour lutter contre la maladie d’Alhzeimer - un mal grandissant qui prive les malades de leurs repères, de leur langage et de leur identité. Un effacement malheureux au fil de la maladie et une réalité difficile pour les familles.

Quatre mains, deux sourires, et toujours ce joli projet qui nous porte, May de Vie de Miettes et moi même. Nous avons créés 30 duos pour cette seconde édtion – 3 petits carnets en papier recyclé et 2 petits bracelets porte-bonheur – dont la vente et les bénéfices iront à l’association de santé publique France Alzheimer, association qui lutte pour la recherche médicale, l’accompagnement des malades et la mise au point d’un vaccin prévenant les signes de la maladie.

Se souvenir des belles choses. Toujours. Rendez-vous le 2 février 2015. 12h00.

se-souvenir-des-belles-choses-11 se-souvenir-des-belles-choses-15 SSDJC_bracelet_carnet1

Se souvenir des belles choses

Premier summertime, premier partage. Un partage important, un échange symbolique car cette fois-ci, c’est quelque chose de beau que je souhaite partager avec vous.

May est une de ces rencontres solaires, qui vous accompagnent bien au delà d’une simple entente. Il y a des personnes qui vous permettent de réaliser, qui vous permettent de créer cet élan, ce sens qui donnera toute sa mesure à un projet. May est une de ces personnes, celles que l’on ne rencontre que rarement et dont on se souvient. Toujours.

Parfois la vie s’épuise, quelque part, la lumière vacille après avoir rageusement brillé, encore, jusqu’à ce qu’elle s’éteigne d’elle-même, simplement, calmement. Cette dignité, j’ai été heureuse de la voir accompagner mon père, dans ces derniers moments. Au-delà de la difficulté des épreuves de la maladie, de la peine des proches qui accompagnent et redoutent le départ, elle est une chose précieuse. Cette dignité, elle existe grâce à des traitements, des soins adaptés, des accompagnateurs et des chercheurs. Elle existe grâce à vous, par vous, par vos dons et votre soutien.

May et moi avons décidé de faire partie de ce geste collectif en créant le projet « se souvenir des belles choses » – http://sesouvenirdesbelleschoses.fr. Un projet simple, la création de 20 duos – un bijou et d’un tote bag – aux couleurs de l’espoir, vendus au profit de La ligue contre le cancer. Une goutte d’eau dans la mer, quelques euros, mais plus qu’un simple geste, c’est un regard, un devoir pour se souvenir des belles choses.

Et ne garder que les belles choses. Rendez-vous le lundi 23 juin.

Summertime1_se_souvenir des belles choses Summertime2_se_souvenir des belles choses

Mulot b. / Se souvenir des belles choses // Les contemplations / Unité / Victor Hugo 1856

Par-dessus l’horizon aux collines brunies, Le soleil, cette fleur des splendeurs infinies, Se penchait sur la terre à l’heure du couchant ; Une humble marguerite, éclose au bord d’un champ, Sur un mur gris, croulant parmi l’avoine folle, Blanche épanouissait sa candide auréole ; Et la petite fleur, par-dessus le vieux mur, Regardait fixement, dans l’éternel azur, Le grand astre épanchant sa lumière immortelle. « Et, moi, j’ai des rayons aussi ! » lui disait-elle.

Retrouvez les premiers summertimes de Créat’it, Pétale sur un fil, Blabla etc …, Au bonheur des grenouilles, Knita Made, Cathy, Ramage, Océanna, Ma vie en couleurs et L’atelier d’Ehaa.