Archives du mot-clé createur

Avocat / Green Life

Juin. De retour, les sifflants martinets aux ventres blancs et aux ailes fuselées, les petits matins tièdes, les persiennes closes d’après-midi trop chaudes, et tout un tas de choses gourmandes dans notre assiette.

Je succombe depuis quelques temps, à toutes ces jolies recettes dites  » californiennes  » qui consistent en  » écrasés de légumes « , et tout plus particulièrement de l’avocat ( un petit jus de citron, une pincée de gingembre, quelques feuilles de basilic ciselées et voila ). Mais une fois la chose dégustée, que faire de ses innombrables petits noyaux ?! Et bien, tout simplement, les mettre à l’eau et les faire germer à  l’aide de 3 cure-dents, d’un verre d’eau et d’un joli noyau d’avocat au préalablement lavé.

Piquez le noyau d’avocat à 3 endroits, au même niveau, de manière à pouvoir maintenir la partie basse de celui-ci, dans un verre d’eau. Veillez à ce que celui-ci est toujours les fesses mouillées et reste immergé à la base. Laissez germer tranquillement.  Le processus peut être long  – parfois cela germe d’un coup, parfois cela met un bon mois, parfois pas du tout. Une fois, l’avocat germé, laissez le développer ces racines dans le récipient, en respectant bien les précédentes conditions. Changez l’eau régulièrement.

Une fois les racines apparues ( un réseau de 3 ou 4 centimètres ) 2 options possibles : changez de récipient pour quelque chose de plus haut et laissez le grandir dans l’eau. C’est à mon sens, le processus qui permet de garder la plante développée le plus longtemps possible ( 3 à 4 ans, en ce qui me concerne avec un réseau de racines extraordinaires ).

Ou vous pouvez replanter le noyau et ses racines en terre, et tentez de faire pousser votre petit avocat. Il va grandir davantage en tige et faire des feuilles. Mais la durée de vie est un peu moins longue, les feuilles ont tendances à tomber. Dans les 2 cas, rien de plus simple, à vous de jouer !

avocat_mulotb

May / Mulot b. speak !

Il y a eu comme un besoin de changer, se secouer et faire peau neuve. Dépasser janvier et se remettre en course pour ne pas se laisser dériver. Une nouvelle mue, plus de lumière, plus d’espace et davantage de fonctionnalité pour cet espace, dans lequel je passe une grande partie de mon temps. Le nouvel atelier.

Nouveaux tiroirs, nouvelle table de travail, du blanc pour le bleu, un joli tapis de chanvre qui moutonne pour éteindre le parquet sombre et attirer la lumière de dehors. Et puis un drôle de meuble en grillage pour accueillir mon poste de travail – après quelques changements façon casse-tête. L’atelier a pris de nouveaux atours et cela fait du bien d’accueillir de la nouveauté.

Et quoi de mieux que le premier regard de May du tendre blog Vie de Miettes pour vous faire visiter les lieux.

Douce et silencieuse, May est aussi une jolie personne qui sait rire du quotidien et des petites peines. Son blog est une série de carnets qui retracent, comme un guide de la vie, des voyages, des émotions de l’instant, son travail qui occupe son sourire.

Pour cette première visite du nouvel atelier, c’est au travers du regard du May que vous allez le découvrir. Viendront, au fils des mois d’autres visiteurs, d’autres regards. Atelier_MulotB_vie_de_miettes_copyright Atelier_MulotB_vie_de_miettes_copyrightAtelier_MulotB_vie_de_miettes_copyrightAtelier_MulotB_vie_de_miettes_copyright Atelier_MulotB_vie_de_miettes_copyright

Les Intemporels / Mulot b. speak !

Troisième opus, troisième collection de bracelets  » Les Intemporels  » pour l’année 2015 sous le regard complice et photographique de Virginie de Mi-Avril : toujours les jolies étoiles que vous aimez temps – dorées à l’or ou l’argent – quelques trèfles pour vous portez chance ( petite nouveauté, la version or est désormais disponible ). Et puis, pour cette année une forme géométrique baptisée  » géomètre  » – plus graphique – et un bracelet façon jonc avec un effet  » glacé  » ou  » sablé  » pour une impression plus élégante.

Ils seront bien évidemment, dès la semaine prochaine, sur la boutique en ligne, dans la collection  » Les Intemporels / Bracelets « . Et pour l’occasion, j’ai le plaisir d’offrir par tirage au sort , 2 bracelets  » Étoile  » ( or & argent ), 2 bracelets  » Trèfle « , 1 bracelet  » Géomètre  » et 1 jonc  » Glacé « .

Pour jouer, il vous suffit de liker la page  » Mulot B «  et de me laisser un petit mot sous ce post ou sous le post de la page facebook, avec votre préférence & votre choix de couleur de fil. N’hésitez pas à partager et à faire jouer vos ami(e)s !

Je vous souhaite bonne chance à tous et je vous remercie chaque jour, d’être de plus en plus nombreux(ses) à suivre les aventures à moustaches du Mulot.

Édit du 29/12 : Bravo aux 6 gagnantes, Vio pour le jonc or givré, Virginie pour les étoiles or, La joie des petites choses pour les trèfles or, Ingrid pour les géomètres or, Éléonore pour les trèfles argent et Fabienne Borda pour les étoiles argent ! J’attends votre adresse postale et vos choix de couleur pour le fil via le formulaire de contact du site.

mulot_b_collection_intemporels15_2 mulot_b_collection_intemporels15

Les intemporels / Bracelets & Jonc / Mulot B. & Sannier Virginie

ICÔNE / Mulot B. speak !

Qui dit nouvelle année, dit nouvelle collection … Une couleur en toile de fond, le jaune, et puis quelques touches de bleus déclinés marine, opaline ou encore cyan. Du noir pour la sobriété luxueuse que cette non-couleur apporte et du blanc pour la lumière.

Autours des bijoux, une ambiance lumineuse mais décalée, un brin d’humour, un lien graphique et une icône, une image, un symbole d’où le nom de ce prochain opus. Pour découvrir plus d’images, plus d’inspirations, je vous donne rendez-vous sur mon carnet pinterest. Vous y verrez pas à pas s’agrandir la collection  » icône « , ses influences et ses inspirations et voir comment se construit un si joli projet.

Je vous souhaite une année 2015, semblable à mes inspirations, lumineuse, pleine de jolis projets et de belles lignes, décalée et pleine d’humour, car il est si bon de ne pas se prendre trop au sérieux !

Impiration_icone_mulotb

Malmö & Luleå / La Ville Rose

Malmö & Luleå. Quartier d’hiver, sixième édition. Un nouvel opus, plus poétique encore que les sessions précédentes. Une nouvelle atmosphère, une nouvelle thématique, une  » Nuit Polaire  » dans le ciel de la ville rose.

Et pour cette année, Malmö & Luleå #6 accueille de très jolis talents : Studio Héritage dont j’aime particulièrement le travail, la designer de produit Emilie Cazin, la ligne  » green   » de cosmétique Moé Nature, les splendides chapeaux de Chapoléone et les tissages nomades de Morgane / Plan B – la demoiselle nous régalera de 2 ateliers  » Make & Craft  » pour l’occasion ( Macramé et tissage – pour plus d’infos ).

C’est un rendez-vous que je ne manquerais pour rien au monde. C’est un rendez-vous qui me tient tellement à cœur.

Je n’avais jamais pensé à vous expliquer Malmö & Luleå. C’est bien plus qu’un salon de créateur, c’est un collectif solide de personnalités où toutes les décisions importantes sont prises ensemble et de manière collective. Chacune apporte ses suggestions, ses choix et ses propositions, chacune donne son avis et accompagne son point de vue. En fonction du thème dépend le choix des invités que l’on aimerait avoir à nos côtés durant l’événement – nous privilégions les créateurs   » Grand Sud « . Il y a les  » pour  » et les  » contre « , il y a les projets  » décor  » un peu fous, il y a les confidences, il y a les ras le bol, et il y a surtout le plaisir de créer une nouvelle édition différente à chaque fois.

Indéfiniment, je crois que ce que je préfère, c’est cette première réunion avant chaque événement. Retrouvez les  » filles « , prendre des nouvelles, savoir ce que s’est passé, ce qui se passe, ou ce qui se passera. Le plaisir rassurant de revoir tout le monde, des collaborateurs, des copines, des amies.

Malmö & Luleå / Édition #6  » Nuit Polaire  » – Les Musicophages, 5 rue de la bourse, 31000 Toulouse / Salon de créateur / Ateliers / Exposition / Café éphémère / Créateur d’instant. Les 5, 6 et 7 décembre 2014 – https://www.facebook.com/MalmoLulea

Malmö&Luleå copyright Mulot B. flyer malmo 6 webPlanche d’inspiration Malmö & Luleå / Blauwer / Anonyme / Andrew Martis

Oh my Blog / La ville Rose

Quand le temps file à toute allure et que le sourire ne quitte pas tes lèvres, des éclats de rire, de la gourmandise, des compliments, beaucoup d’encouragements, de jolies rencontres et de jolis talents, les amies que l’on retrouve, les liens que l’on crée et le sentiment léger d’avoir passé un bon moment …

Oh My Blog / Toulouse a tenu ces promesses, toutes ses promesses. Il y avait une vraie convivialité dans l’air, de l’entraide et la volonté de tisser des liens. Il y avait aussi de l’échange, des conseils et le plaisir de se découvrir toutes, créatrices toulousaines et du grand sud-ouest ! Et puis, tant de personnes et beaucoup d’attention, d’intérêt pour notre travail respectif et le désir d’en découvrir un peu plus.

Des ambassadrices ou créateurs, la chaleur était au rendez-vous et toujours patiemment orchestrée par Anouk et Marie, fondatrice de Oh My Blog ( Mention spéciale pour la maman et la jolie petite grand-mère de Marie ) malgré la fatigue du voyage, l’excitation d’une première et les aléas de la technique. A la fin de cette journée si courte et tellement riche de bonnes choses, il n’y avait qu’un seul mot sur les bouches ou plutôt deux … Merci et Encore !

Les créatrices présentes à ce premier Oh My blog Tour : Sobigraphie, Bidouillé par Lili ( les copines ont du talent ! ) Oh La La, Chick Hibou, Créacoton, Mulot B. et Ma jolie papeterie. Et puis Bonbon Chic & Déco chouette, Happy Paille.

Et les Oh My Blog (geuses) : La jolie Marion de Carnet de Douceur, Hortense de Bric n’ Broc, et Bird’s Party, Atelier Fleur de Mai, Illusoirement Vôtre.

Oh_my_blog_marchandise_marie oh_my_blog_marie_marchandiseoh_my_blog_marie_marchandise

Photographie Oh My Blog / Mulot B. Marie Marchandise

Mon lieu de travail / Mulot b. speak !

Créer sa propre activité nécessite quelques aménagements de vie. Nombreux sont les freelances et créateurs d’activités à commencer l’aventure dans leur salon, par nécessité matérielle ou par choix personnel.

Néanmoins il est important de signifier assez rapidement une limite dite de  » confort  » entre votre espace professionnel et votre espace personnel. Aménager un lieu de travail, dont l’usage ne sera dédié qu’à votre activité est indispensable. Il se pourrait rapidement que vous ne puissiez plus  » débrancher  » dans tous les sens du terme de votre activité, faute d’une vraie limite matérialisée entre votre sphère personnelle et votre espace de travail. L’idéal étant la réquisition d’une pièce où vous pourriez organiser votre bureau ou atelier. Cette limite est importante à mettre pour vous, certes, mais aussi pour votre entourage. Il faut qu’il puisse identifier votre espace de travail pour comprendre à quel moment vous travaillez et donc, ou vous n’êtes pas disponible pour le quotidien ( ne riez pas, on est jamais autant dérangé par les autres que lorsque l’on travaille à la maison ). Cette place  » à délimiter  » a toute son importance, tant psychologiquement – votre choix de vie devient concret dans tous les sens du terme – que matériellement – ça y est, vous y êtes enfin, votre projet s’anime.

En ce qui me concerne, j’ai 2 postes distincts matérialisés par 2 bureaux / secrétaires des années 50, trouvés chez Emmaüs pour une somme modique. Ils me permettent de pouvoir moduler mon espace de travail comme je le souhaite. L’un me sert uniquement à la création, une sorte de poste  » technique  » et l’autre aux tâches administratives. Il est important pour moi que c’est deux postes soient bien délimités afin que l’un ne parasite pas l’autre.

Mon atelier est aussi publique, j’y reçois régulièrement pour des commandes particulières ou des petits achats ponctuels. Il est donc important que les personnes que je reçois puissent se sentir à l’aise et non envahi par une foule de petites choses techniques ou de papiers empilés. De même que lorsque plusieurs commandes se présentent, afin de les préparer de manière optimale et surtout de ne pas perdre de temps, chaque tiroir a un usage bien définit : papiers de soie et emballages / étiquettes autocollantes et lettres marchandises / papiers administratifs.

L’ordre a donc une importance particulière comme vous l’avez remarqué. Plus votre espace de travail sera  » flou « , plus votre activité vous paraitra compliqué à gérer et à démarrer.  Donc, pas de panique, il n’est pas nécessaire de tout étiqueter mais juste de vous créer une place où travailler. Un espace à vous, réfléchi par vos soins, car c’est aussi ça, bien démarrer son activité !

Atelier_MulotB_2014

Mariage / Revue de Presse

Feuilletés à plusieurs reprises au fil de mes lectures tout azimut du 4 coins du monde et parce que à quelques semaines de 2 très jolis événements estampillés  » Mariage « , je souhaitais vous faire partager la lecture de ces très jolis magazines américains.

Cahiers d’inspirations, planches et ambiances autours de vraies cérémonies de mariage ou de jolis shooting scénarisés, Smitten Magazine est de loin mon préféré. Mises en scènes soignées, tonalités très subtiles, beaucoup d’originalité et ce côté très léché où chaque détail à son importance. Leur dernier opus  » Bright + Bohemian  » est un régal pour les yeux, avec un gros de cœur pour le worshop intitulé  » Marrocco  » mis en style par Poppies & Posies. Splendide et terriblement chic.

Magnolia Rouge n’est pas non plus en reste, beaucoup plus éthéré dans les mises en scène, terriblement romantique, toujours ce petit quelque chose très chic dans les mariages et workshops choisis. Et définitivement dans la tendance de ce qui plait en ce moment et qui inspire tant douceur à beaucoup de jolis blogs et sites  » Mariage « . Un magazine résolument élégant, avec un petit clin d’oeil spécial frenchie dans la jolie frimousse découverte au hasard des pages de la belle Marion Heurteboust sous l’objectif de Bubble Rock. N’hésitez pas à feuilleter ce très élégant magazine.

Mon troisième choix est sans doute un peu moins  » lisse  » que les 2 premiers. The Refinery est davantage axé sur le côté  » lifestyle  » du monde du mariage. Ce qui donne des shootings assez différents, en terme d’ambiance et peut être de qualité. Disons qu’il y a du joli et du très joli. Et surtout beaucoup de sincérité dans les couples choisis. Et comme le magazine s’articule de toute la thématique  » Mariage « , ça donne un excellent cahier intitulé modestement  » Signature drink for a special day  » -  de très belles images et recettes de spiritueux, dans de très subtiles mises en scène. Encore une très jolie revue qui mérite d’être parcourue en détail.

Copyright_Smitten_MagCopyright_Magnolia_ Copyright_The_refinery

Smitten Magazine / Magnolia Rouge / The Refinery

Atelier / Summertime

La semaine a été pour le moins tonitruante, et l’atelier n’a jamais été aussi éparpillé, rangé, bousculé pour être de nouveau remis en place.

Je travaille, en ce moment sur la nouvelle collaboration 2015 avec la maison Louise Dentelle. Une nouvelle collection de robes doivent être serties et parées.

Et déjà, octobre s’annonce avec 3 dates d’événements qui me tiennent tout particulièrement à cœur : Le Oh My Blog Tour à Toulouse prévu le 4 octobre, Le Ouiii Atelier les 18 et 19 octobre à Nice, et La Noce le 25 octobre, à Marseille. Un mois d’effervescences, de beaux projets qui prennent corps et de rencontres fertiles ( Malmö & Lulea, édition 6 frémit de nouveau pour renaitre ).

Et pourtant malgré cette cavalcade, j’ai plaisir à retrouver le refuge de mon atelier. Il y règne un silence bienséant, propice à cet instant où le souffle manque et la pause devient nécessaire. Pipa ne s’y est pas trompée, occupant docilement le fauteuil par son indolence de jeune chatte. Un summertime placé, donc, sous le signe de la création isolée et intime de l’atelier, lieu de bric-à-brac de l’idée où reposent les inspirations non réclamées, en attente d’une étincelle et d’un bijou à façonner.

Comment jouer ? Retrouvez toutes les règles du summertime ( un cliché / un œuvre ) et promenez-vous au travers de la toile vers d’autres univers : Créat’it, Lulu la lucette, Pétale sur un fil, Pas à Pas, le chemin … et Sur un blog perché.

Hugo_Erfurth_Cartier-Bresson_Kalter copyright Property Mulot B. / do not copy.

Otto Dix dans son atelier / Hugo Erfurht / Henri Matisse / Henri Cartier-Bresson /        Annette Messager / Marion Kalter / Pipa à l’Atelier / Mulot B.

Louise / Summertime

Il est parfois des femmes qui vous inspirent bien plus loin qu’une simple coiffure, un regard ou une mimique. Il est des femmes dont la personnalité et le caractère brillent bien des années, et des décennies encore après leur départ. Louise Brooks est une femme et une artiste que j’aime particulièrement – frondeuse sous ses airs de fille sage. Elle a vécu le point levé et la moue boudeuse, bravant les interdits d’une société faussement puritaine.

J’en profite pour m’excuser du couac de la semaine dernière, maitrisant encore mal la parution ajournée, mon summertime ne s’est pas posté comme prévu le samedi soir ( étant bien occupée à la noce, dans un très joli château tourangeau ) . Ce summertime raté n’étant pas d’actualité, je me décide finalement à vous en offrir  un nouveau, plutôt que l’ancien – beaucoup moins raccord avec mon état d’esprit du moment.

J’ai terminé la mise en image de la nouvelle collection  » C O L O R  » , une collection colorée et féminine, s’inspirant des mondaines des années 20, sillonnant les jolies stations huppées de bord de mer. Les Intemporels font leur retour, aussi, sous l’œil tendre de la douce May du joli site Vie de Miettes. J’aurais le plaisir de vous parler plus en détail de cette collaboration esthétique qui m’a offert de bien jolis moments de complicité et d’amitié. Pour ce summertime, j’ai choisi une jolie photo prise par la demoiselle – je suis le modèle. Une photo que j’aime tout particulièrement.

Comment jouer ? Retrouvez toutes les règles du summertime ( un cliché / un œuvre ) et promenez-vous au travers de la toile vers d’autres univers : Créat’it, Pas à pas le chemin, Anisbee, Ma vie en couleurs et Pétale sur un fil.

Louise Brooks copy. Eugene Robert Richee Les Intemporels 2015 copyright May Lopez

Louise Brooks / Eugene Robert Richee / Les Intemporels / Vie de miettes