Archives du mot-clé art

Inspiration Bleu / Mulot B. speak !

Greek spirit.

Il y a ce blanc qui brûle l’oeil et éblouit le soleil lui-même. Il y a le bleu enivrant du ciel dans la mer. Il y a les cordages qui hissent haut la fierté du pays. Il y a le blanc et le bleu qui claquent dans un jeu de lignes régulier. Il y les mâts des bateaux qui tanguent dans l’horizon et l’odeur de la corde mouillée par le sel de la mer.

Edition_Juillet_Erik SchottstaedtEdition_Juillet_LapisEdition_Juillet_Seaport_Ouur_MediaJuillet_LAPIS_BO_V

Let some light in, Erik Schottstaedt | Greece, Anonymous | Blue, Raschetti Fabrizio | Ouur, Photographer Charlie Schuck, Stylist Ashley Helvey, Art Director and Designer Jennifer James Wright, Creative Director Nathan Williams | LAPIS limited edition, Mulot B.

Summertime / Play

Avant dernier dimanche de septembre, et déjà l’été se termine. Notre jeu estival, le summertime, va bientôt prendre fin et c’est avec plaisir que j’ai retrouvé chacune d’entre vous durant cet été.

Partager un bout du quotidien, une vision, parfois des sentiments liés à des événements d’une vie réelle qui nous occupe particulièrement, est un lien tissé tenu mais fort dont j’aime mesurer la solidité chaque année. Il est semblable à une amarre  que j’ai plaisir à lancer vers vous, chaque été, et que vos mains tendues retiennent à leur tour. Merci.

Ce dimanche sera donc presque le dernier rendez-vous. Mon summertime se passe, encore et ce n’est pas très original, à l’Atelier – j’y dormirais presque. J’ai fait une pause en scrutant mes petites protégées qui n’en finissent pas de pousser et de s’épanouir. Qu’il est gratifiant de voir ce que que l’on plante et ce dont on s’occupe, donner des fleurs, naitre une pousse et grandir. Récolter les fruits de son travail et de ses attentions. La vie n’a jamais aussi bien tiré ses maximes de notre quotidien et de ce que l’on chérit.

Comment jouer ? Retrouvez toutes les règles du summertime ( un cliché / un œuvre ) et promenez-vous au travers de la toile vers d’autres univers : Créat’it, Barbibouille, My first box, Pas à pas le chemin, 42 to 43.

Mulot_B_suculentes3 Mulot_B_suculentes_donotcopyMulot_B_suculentes_donotcopy Summertime12_Le_douanier_rousseau_la_charmeuse_de_serpent

Succulentes / Mulot B. / La charmeuse de serpent / Henri Douanier-Rousseau

Histoire / Summertime

Une escapade au pays de mon enfance – Tours – un retour aux sources, dans une maison qui regorge d’affaires hétéroclites, reflets d’une autre époque. Les histoires se croisent, souvenirs de voyages de mon père, morceaux de vies échappées d’une famille éclatée, recomposée et ré-inventée, peuplées par les fantômes de plusieurs histoires familiales.

Bon summertime – Pétale sur un fil, l’atelier d’Ehaa, Créat’it, Le toccata de la machine, Une grenouille dans mon désert, Bidouillé par Lili, Ma vie en couleurs et Sur un blog perché.

Summertime / Mulot b. tous droits reservesBlossfeldt tous droits reserves

Family Portrait / Mulot b. / Karl Bloosfeldt

 

Exposition Oeil de Sourd / Ca Bouge !

Paris. Espace Beaurepaire. Quelque chose se trame, un truc visuel, un manière de voir, dans l’objectif, devant, en scène, derrière, à l’écoute. Paris a le chic pour les expositions bien balancées, qui donnent envie de sortir de sa coquille et de risquer un œil.

Du 21 au 27 avril, se déroule au 28, rue Beaurepaire, une belle exposition de talents visuels multiples emmenés par Hans Lucas, studio de production et laboratoire de performances artistiques.

Avec un coup d’oeil, et même un sacré coup de coeur pour le collectif Faux-Amis, trio de talents composés de Lucie Pastureau, Lionel Pralus et Hortense Vinet. Le projet Camera Jacta Est 2  mérite un drôle clin d’oeil et une belle mention ! Inconnu(e)s et mises en scène incongrues ou comment le désir de mémoire se fixe dans la petite histoire, selon des codes de représentations établis. Tous droits reservés Oeil de Sourd / Hans LucasTous droits reservés Collectif Faux AmisTous droits reservés Collectif Faux Amis

Exposition Musée d’Orsay / Ca Bouge !

C’est beau, c’est poétique et ça donne envie de filer en villégiature, en compagnie de Gustave Doré – artiste aux talents multiples dont les gravures sont à la postérité. On ne pouvait rêver meilleure invitation au voyage que le musée d’Orsay , ancienne gare mondaine parisienne. Une exposition à voir jusqu’au 11 mai 2014.

Gustave_doré_musée_d_orsay_11mai Gustave_doré_musée_d_orsay_11mai2