Archives pour la catégorie Kitchen Hell

Confiture / Kitchen Hell

Pour conjurer le stress de mes vies – oui, je reste persuadé que nous vivons bien des vies quotidiennement, sur bien des niveaux et bien des chemins – je me rassure au travers de petits gestes. 

Ces petites choses que notre esprit connait si bien, et même par coeur. Prévisibles et rassurantes, elles nous ancrent dans la réalité et dans un immédiat tellement apaisant.

Ces derniers temps, elles émaillent et ponctuent, comme une respiration à la surface avant de regagner les profondeurs, les flots subversifs de mon quotidien.

Recette de la confiture de tomates vertes – dans un grand fait – tout, verser 500 grammes de sucre cristal, 5 tomates vertes très mûres que vous aurez coupé en morceaux grossiers. Ajouter un zeste de citron râpé grossièrement ( bio de préférence, les pesticides sont stockés dans la peau ) et son jus pressé. Attention à ne pas laisser un pépin car il amènera de l’amertume à votre confiture. En revanche, les pépins des tomates amèneront la pectine nécessaire à la bonne tenue de la confiture.

Porter à ébullition. Puis baisser et laisser mijoter à feu moyen pendant 30 à 40 minutes.

Pour vérifier si votre confiture est bien prise, mettre une petite assiette au congélateur 10 minutes. Déposer une petite cuillère de confiture chaude sur l’assiette froide et replacer, 1 minute, dans votre congélateur. La sortir et avec votre doigt, tester la texture de celle – ci. Si elle est trop liquide, elle doit continuer à cuire encore une peu. Si elle est légèrement gélifiée, c’est qu’elle est prête à être mise en pot.

Dernière étape, passer votre confiture au tamis  afin de retirer la peau et les pépins mais réserver dans une assiette, les zestes de citron. Ils serviront de décoration. Mettre en pot – que vous aurez stériliser au préalable – et laissez refroidir tranquillement.

A déguster avec du fromage frais de brebis, sur une bonne tranche de pain et quelques brins de thym frais.

Le bonheur est dans les petites choses du quotidien.

MulotB_confiture_tomate_verte MulotB_confiture_tomate_verte1

Les coudes sur la table / Brunch

Les bonnes choses. Nous aurions pu l’appeler Constance, tant la régularité et le sérieux de cette belle adresse est indéniable, mais nous l’appellerons Amélie puisqu’il s’agit de son prénom.

Amélie a crée son restaurant, Les coudes sur la table,  il y a trois ans révolus. Un bel espace lumineux et cosy pour une cuisine inventive. Une carte adaptée aux déclinaisons du moment, des recettes multiples de bun’s gourmands et des plats aux allures de traits d’union entre les souvenirs gourmands d’une cuisine familiale qui nous submerge et, le petit je-ne-sais-quoi qui montre que tout ce qui compose notre assiette est parfaitement maitrisé.

En test donc, pour cette belle adresse, le gourmand brunch du férié ( il semblerait que l’apparition un peu folle de cette habitude anglaise les jours de férié de mai soit devenue une tradition dans ce petit restaurant ).

Point de départ : tartines savoureuses et pains aux céréales accompagnés de confitures maison – fruits de la passion ou fraises – et, avouons-le, ce qui retient le plus notre attention, une pâte de nutella aux allures de ganache à tomber, et un beurre de cacahuète grillée terriblement addictif.

Viennent ensuite des pancakes en 3 versions – light, aux myrtilles version  » je me souviens  » et banane – l’ultime combinaison. Talonnés de prés par une assiette salée, composée d’œufs brouillés, d’un mini bun’s – pain maison oblige – tartiné de fromage frais et garni d’un blanc de poulet effilé et de quelques bribes d’alfalfa, le tout accompagné d’un croquant mesclun et de légumes rappés. En sus, la petite purée d’asperge qui apporte cette petite touche d’amertume qui révèle aux papilles, les autres saveurs.

Pour terminer, une salade de fruits frais dûment expédiée à l’estomac, et de jolies madeleines savoureuses et dont le goût simple nous a évidemment évoqué celle si chère à notre dandy de Marcel ( Proust, hein pas Pagnol ).

En conclusion, un bon moment culinaire, efficace et gourmand. J’avais déjà testé à plusieurs reprises les gourmandises de 16h et, c’est en toute honnêteté que vous pouvez vous rendre à cette adresse, les yeux fermés … et avec une petite réservation au cas où.

Le petit +  l’été, Les coudes sur le table, se pare d’une jolie terrasse où le sirotage de smoothies et thés glacés maison est fortement recommandé.

Les coudes sur le tables copy. Myrtille

Nouvelle cuisine / Revue de Presse

Dans notre série de jolies revues sur le thème du  » Bien Manger « , une petite découverte venue tout droit de nos chouettes cousins québecois – qui nous éblouissent avec des webzines terriblement beaux et bons – le magazine culinaire Rutabaga !

Le nom annonce déjà les prémices d’une moment gourmand – Ru ta ba ga ! Tout un programme qui mêle – que l’on aime la tolérance qui règne entre tous ces courants culinaires – de jolies recettes pleine de créativité, simples à réaliser et saines. On retrouve cette volonté d’une cuisine ludique autour d’essentiels gustatifs, conviviale certes mais aussi quotidienne, une cuisine qui renoue avec le plaisir. La revue s’inscrit dans une volonté de présenter une cuisine végétarienne, bien que les recettes permettent des déclinaisons et détournements. Rien n’est figé encore une fois et personne ne vous mettra sur le grill si l’envie vous prend de personnaliser la recette, avec une petite tranche de jambon de Parme, posée de ci de là !

Dans chaque numéro, retrouvez en fin de lecture  » le défi du chef  » qui vous propose une petite interview d’une étoile montante du monde culinaire – pas forcement expert en cuisine végétarienne bien au contraire – et un défi gourmand, une recette et un plat réalisé par les soins de l’interviewé. Vous pouvez aussi retrouver quelques astuces quotidiennes telles que  » comment nettoyer correctement vos légumes ?  » ou encore de très belles photos de style culinaire proposées entre autre par Marie des Neiges Magnan.

Le petit plus, beaucoup de chouettes revues culinaires innovantes sont en anglais, et je sais que pour certaines d’entre-vous, c’est un handicap qu’il vous ait difficile à contourner. Et bien, la revue Rutabaga est en langue française. Merci qui ?!

Déjà au nombre de 5, le dernier opus est disponible à l’achat, n’hésitez pas à encourager leur travail et à vous procurer ces jolies recettes. Retrouvez les sur les réseaux sociaux, leur page Fan, leur site et tout et tout !

Rutabaga_copyright Rutabaga_copyright Rutabaga_copyright

Bien Manger / Revue de presse

Healthy Food. Mangez sain. Il est intéressant de voir combien la problématique du  » Bien Manger  » est un sujet récurrent sur les sites et autres blogs culinaires / lifestyle, comme ceux de Besly, Griottes, Fraise-Basilic ou encore Murmures.

Une préoccupation qui résonne comme un ras le bol de la surconsommation de nos sociétés modernes qui produisent tout azimut, de manière intensive,  et dont les pertes phénoménales – combien d’animaux élevés dans des conditions désastreuses, pour répondre à des besoins dont le tiers finissent dans nos poubelles – ne manque pas d’interroger un grand nombre de consommateurs, gavés à coup de grands renforts publicitaires.

Plusieurs tendances – vegan, bio, green, cru, cuit, équitable et raisonnée – toutes vers une même problématique : mangez bien, manger bon. Un retour en force de la cuisine mijotée, des plats simples et alternatifs, des viandes nourricières et des recettes adaptées à des emplois du temps surchargés mais aussi aux multiples intolérances et allergies que nos corps déclarent, faute d’un environnement dégradé. Beaucoup de créativité et de richesse dans toutes ces propositions, et surtout beaucoup de tolérance à l’égard des préférences de chacun.

Je vous ai sélectionné de très jolies revues culinaires, délicieusement alléchantes et qui représentent assez bien les différentes tendances du  » Bon Manger « .  Un retour à la cuisine de réconfort et essentielle, que l’on avait réduit un peu trop à un besoin alors qu’il y a temps de plaisir à bien manger.

Chickpea_magazine_mulotThreef_nun_magazine_mulotbYum_vegan_magazine_mulotba_little_relish_magazine_mulotb

Chickpea Magazine / Threef Magazine / Yum. Gluten Free / A little relish

Cocktails II / Revue de Presse

Que celui qui n’ait jamais éprouvé le plaisir rafraichissant d’un verre de spiritueux, lorsque la nuit s’étire et silencieux chacun rêve à de jolies idées ou l’étrange impression d’avoir étanché toute la soif du monde, avec une simple gorgée de bière fraîche, me jette la première pierre. Je ne peux m’empêcher de vous transmettre 2 nouvelles recettes de cocktails piochées dans le simple et chic  magazine EMMA – For the modern domectic. Une petite perle dont nos jolies voisines américaines ont le secret et qui inspirent à de bien jolis moments gourmands et créatifs !

Recette du Kumquat Mojito – 10 feuilles de menthe fraîche, 3 citrons ( 2 à presser et un ajouter en quart ou en rondelle dans le mélange ), 4 kumquats à couper, 2 cuillères à café de sucre cassonade, de la glace pilée, 30 ml de rhum blanc.

Recette du Summer Shandy – 65 g de miel, 2 cuillères à café de sucre cassonade, 6 citrons pressés, 1 litre et demi d’eau fraîche, 130 g de myrtilles coupées en 2, et un pack de 6 bière de votre marque préférée ( blonde de préférence ou rousse – alléger les mesures en sucre alors ).

Copyright_EMMA_Magazine Copyright_EMMA_Magazine2

Cocktails / Revue de Presse

Voila l’été, et sa litanie de cocktails plus grisants les uns que les autres. Je vous propose 2 jolies recettes rafraichissantes et réellement inspirées par des températures estivale, directement puisées chez Munch Magazine revue culinaire américaine et tentation gourmande extrême.

Recette du Sweet Ecetera – Faut -il vraiment traduire cette excellente appellation – 40 ml de gin + 15 ml de sirop de fraise + 30 ml de de jus de pamplemousse + soda ( ginger ale ou schweppes par exemple ). Réserver au frais, évidemment.

Recette du Mint Flower – 40 ml de gin + 25 ml de chartreuse (à l’angélique verte) + 15 ml de jus de citron vert + 25 ml de sirop de lavande. Réserver au frais et agrémenter de glace pilée.

Recette_cocktail_Munch Recette Munch copyright

La Tartine / Kitchen Hell

Marmelade de mon cœur … Nous ne manquons pas de bonnes idées et de divines tortures en matière de recettes gourmandes et beurrées, histoire de mettre à rude épreuve notre petit cœur saturé !

Un petit plaisir, auquel je ne déroge pas, est certainement la cuillère de marmelade à l’orange, sur une tartine de pain grillè ! Et pour rendre le supplice meilleur et pleinement consommé,  j’y ajoute des copeaux de beurre salé, au préalable. Et même certains, dit-on, poussent le vice jusqu’à tremper – nous autres, grenouilles et autres batraciens ne faisons rien comme nos voisins européens – ce sésame du parfait bon matin, dans un bol de café bien noir ou dans une tasse de thé bien chaud !

Et vous, comment aimez-vous votre tartine ?
La tartine selon Mulot b. copyright

French Touch / Kitchen Hell

Sacré Français … Deux mots qui me font penser à notre haut « en 3 couleurs  » bleu, blanc, rouge – délicieux petit croissant. J’ai un faible pour cette viennoiserie, grillée au four légèrement croquante. Un vrai croissant qui se respecte sera beurré de la torsade en passant par les deux pointes , mais point trop … il nous resterait sur l’estomac. Certains l’aiment chaud, donc, d’autres mou, parfois noyé dans un bol de café au lait, ou encore dans un duvet de béchamel et de rappé de fromage ( mais ça c’est une autre histoire ). Et vous ? comment vous l’aimez votre croissant ?

Mulot_croissant_copyright

Salade d’hiver / Kitchen Hell

Une jolie salade hivernale de circonstance – petite pensée d’amour pour ma petite sœur – où chaque ingrédient est à sa place et surtout, à la bonne saison. Simple et inspirée, cette recette mérite une toute autre attention, les goûts fonctionnant à merveille ensemble sans pour autant se bousculer. Et surtout, visuellement quel plaisir de voir toutes ces jolies couleurs s’ébrouer ensemble.

Pour fabriquer cette salade, il vous faudra de jeunes pousses d’épinards bien vertes, une grappe de raisin chasselas, une pomme, des cerneaux de noix, un formage frais à émietter, du vinaigre de cidre et une huile douce de tournesol. Ajoutons une grand tranche de pain grillé, avec du beurre salé … et voila, le tour gourmand est joué !

Mulot_bricole_salade_hivernale

Bread / Kitchen Hell

Un merci sincère, pour toutes vos participations et les jolis mots égrenés tout le long de cette dernière semaine. Alors sans plus attendre,  voici les noms des demoiselles qui ont été tirée au sort pour remporter un cadeau. Le bracelet Garland ira s’accrocher au poignet de Julie ( en espérant que vous n’êtes pas plusieurs à avoir joué sous ce prénom seulement ). Le délicat sautoir Brook se mettra au cou de Célia. Les petits bracelets Gri-gri viendront égayer les tenues  de Castor. Le bon de 15 euros viendra faire plaisir à Une petite demoiselle. Et enfin le bon de 10 euros partira chez One Girl.

Et pour adoucir cette semaine de vacances qui commence pour beaucoup d’entre vous, je vous laisse découvrir de jolies images signées Tiger in a Jar & Kinfolk s’intitulant The Art of bread making ou l’art de nous rappeler les bonnes choses de la vie. Une recette gourmande d’un bon pain fait maison.

Copyright Kinfolk_art_of_making_bread copyright Kinfolk_art_of_making_bread2