Avocat / Green Life

Juin. De retour, les sifflants martinets aux ventres blancs et aux ailes fuselées, les petits matins tièdes, les persiennes closes d’après-midi trop chaudes, et tout un tas de choses gourmandes dans notre assiette.

Je succombe depuis quelques temps, à toutes ces jolies recettes dites  » californiennes  » qui consistent en  » écrasés de légumes « , et tout plus particulièrement de l’avocat ( un petit jus de citron, une pincée de gingembre, quelques feuilles de basilic ciselées et voila ). Mais une fois la chose dégustée, que faire de ses innombrables petits noyaux ?! Et bien, tout simplement, les mettre à l’eau et les faire germer à  l’aide de 3 cure-dents, d’un verre d’eau et d’un joli noyau d’avocat au préalablement lavé.

Piquez le noyau d’avocat à 3 endroits, au même niveau, de manière à pouvoir maintenir la partie basse de celui-ci, dans un verre d’eau. Veillez à ce que celui-ci est toujours les fesses mouillées et reste immergé à la base. Laissez germer tranquillement.  Le processus peut être long  – parfois cela germe d’un coup, parfois cela met un bon mois, parfois pas du tout. Une fois, l’avocat germé, laissez le développer ces racines dans le récipient, en respectant bien les précédentes conditions. Changez l’eau régulièrement.

Une fois les racines apparues ( un réseau de 3 ou 4 centimètres ) 2 options possibles : changez de récipient pour quelque chose de plus haut et laissez le grandir dans l’eau. C’est à mon sens, le processus qui permet de garder la plante développée le plus longtemps possible ( 3 à 4 ans, en ce qui me concerne avec un réseau de racines extraordinaires ).

Ou vous pouvez replanter le noyau et ses racines en terre, et tentez de faire pousser votre petit avocat. Il va grandir davantage en tige et faire des feuilles. Mais la durée de vie est un peu moins longue, les feuilles ont tendances à tomber. Dans les 2 cas, rien de plus simple, à vous de jouer !

avocat_mulotb

10 réflexions au sujet de « Avocat / Green Life »

    1. Tu peux prendre des cure-dents un peu jolis aussi – avec des motifs :) c’est ultra simple, tu peux aussi le faire avec des patates douces comme Morgane de Plan B le conseille aussi ! des bises

  1. Oh, je me dis à chaque fois qu’il faudrait que j’essaie et puis j’oublie (pourtant, qu’est-ce que j’en mange des avocats).
    Allez, allez, je le souligne dans un coin de ma petite tête !

  2. De l’avocat écrasé sur une tartine pan con tomate:Hum!…Merci pour l’astuce des cures dents colorés, je vais tester la patate douce.
    Bonne après-midi ensoleillé.

    1. Oh oui hein, l’avocat écrasé avec du poisson frais et légèrement tiède, sur une tartine ou dans une galette de maïs …. miam ! De rien pour l’astuce ! Si tu patines un peu pour la patate douce, la belle Morgane du site Plan B a fait un très chouette post sur ça !

    1. Avec un peu de retard, c’est tellement simple à faire ! Et tu verras que tu voudras essayer avec tous les noyaux qui passent à ta porté ( et essuyer pas mal d’échec … en ce qui me concerne ) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>